Quand on début en tricot, la troisième question à laquelle on doit répondre est : quelle aiguille vais-je utiliser ? Droites, circulaires, double pointes… A chaque type d’aiguille sa spécificité. Comme pour le choix du matériau qui constitue les aiguilles, choisir ses aiguilles est quelque chose de personnel. Mais selon ce que vous voulez tricoter, vous n’aurez pas forcément le choix.

Point commun à tous les types d’aiguilles : leur diamètre varie de 2 mm à 25 mm (système métrique). Ce diamètre dépend de la grosseur du fil qu’on souhaite tricoter, autrement dit, c’est le choix de la laine qui déterminera le choix de la taille de l’aiguille. Pour les concordances de tailles d’aiguilles à tricoter et crochets à travers le monde, je vous renvoie vers un autre article juste ici.

Les aiguilles droites

Aiguilles droites
Crédit Photo : Bergère de France

Elles vont toujours par paire. Les aiguilles droites mesurent entre 25 et 40 cm en moyenne, mais on peut en trouver allant jusqu’à 60 cm.  Elles sont effilées du coté de la pointe et munies d’un bouton/boule/butoir de l’autre afin de retenir le tricot au bout de l’aiguille, empêchant ainsi les mailles de s’échapper.

Les aiguilles droites ne permettent que le tricot à plat, en aller-retour.

Quand on pense tricot, c’est souvent ce genre d’aiguille qu’on visualise en premier. Pourtant je ne suis pas certaines qu’il s’agissent de la forme la plus ancienne des aiguilles à tricoter. Je n’ai pas de réponse exacte à cette question mais j’ai trouvé un article très intéressant sur l’histoire du tricotage en France sur le site Textile Addict.

Toujours est-il que ce sont les aiguilles qu’on trouve le plus facilement, et pas forcément qu’en mercerie ou boutique dédiée.

Les aiguilles double pointes

Aiguilles double pointes
Crédit Photo : Bergère de France

A la différence des aiguilles droites communes, ces aiguilles sont effilées des deux cotés (deux pointes). Vendues par lot de 4 ou 5, elles permettent de tricoter en rond, afin d’éviter les coutures ou assemblages ultérieurs. Elles mesurent en général moins de 20 cm car on les utilise pour des ouvrages circulaires de petits diamètres comme des chaussettes ou des moufles par exemple. Dans la pratique, on tricote avec deux aiguilles, les autres servant à retenir le reste des mailles actives.

L’aiguille à torsade

Cette aiguille à double pointes ne sert pas à tricoter en tant que telle. C’est une aiguille de mise en attente. Généralement munie d’une chicane au centre, elle permet de mettre quelques mailles en réserve sur le devant ou l’arrière de l’ouvrage pour les tricoter ensuite, donnant un effet de torsade.

Les Swing Needles

Ces aiguilles à deux pointes ont la particularité d’avoir une bille d’arrêt amovible. Le site Knit Spirit donne une explication très simple de leur utilisation, ainsi qu’une photo de ce à quoi ça ressemble. Au premier abord, on peut être un peu perplexe concernant ces aiguilles, mais elles sont très utiles pour les tricots qui sont une alternance continue de 2 couleurs. Elles évitent en effet de passer tout son temps à retourner le tricot, tout en sécurisant le travail grâce au heurtoir amovible.

Les aiguilles circulaires

Grande découverte pour l’alsacienne d’adoption que je suis : c’est ici que ce genre d’aiguille a été utilisé en premier ! Bon, il semblerait que l’invention soit allemande, ceci explique cela… C’est au début du XXe siècle qu’elle s’est répandue : deux aiguilles doubles pointes, reliées entre elles par un câble pouvant mesurer jusqu’à 1,5 mètre.

Aiguilles circulaires
Crédit Photo : Bergère de France

Elles permettent de tricoter en rond, comme pour les aiguilles doubles pointes classiques, mais pour des ouvrages d’une taille plus importante. Elles permettent aussi de tricoter en aller-retour, comme les aiguilles droites.

Un autre intérêt de ces aiguilles circulaires, c’est qu’on les trouve aujourd’hui de plus en plus souvent en kit, avec des câbles interchangeables et des aiguilles de différents diamètres. Les aiguilles d’un coté, le câble de l’autre, et on assemble selon les besoins du tricot.

Un des avantages de ces aiguilles est le gain de place comparativement aux aiguilles droites. Question rangement, on peut plus facilement transporter un ouvrage sur le câble, et ça dans n’importe quel sac. Et le tricot est sécurisé entre deux sessions tricot, ce qui n’est pas rien.

Mais on note aussi quelques inconvénients surtout pour les tricoteuses ayant l’habitude des aiguilles droites. Elles doivent complètement revoir leur prise en main. Je pense notamment à la sollicitation des poignets pour celles qui ont l’habitude de coincer une aiguille sous le bras. C’est aussi un peu complexe à gérer quand les pièces tricotées en circulaires sont étroites, et nécessitent la maitrise du magic loop. Et ne parlons pas de la difficulté de rattraper un loupé, ou des effets d’échelle selon le point ou le motif…

Les nouveaux outils : les doigts et les bras

Impossible de parler d’outillage sans dire un mot sur la dernière tendance : le tricot avec les mains, voir carrément les bras. Si si, c’est possible et on voit de plus en plus de tutoriels et de marchands proposer de quoi réaliser des tapis ou des couvertures XXL. Un exemple avec cette vidéo en français de ComfyWool qui explique comment créer une couverture de 130 x 180 cm en très peu de temps, juste avec vos bras ! Je trouve ça génial mais il y a quand même un très très gros point noir : le prix de la pelote de laine qui est parfois exorbitant selon la marque.

 

J’utilise presque exclusivement des aguilles droites sauf en cas de déplacement où j’opte pour les aiguilles circulaires. J’avoue ne pas particulièrement accroché à ces dernières car je trouve la gestion du câble fastidieuse. Et je tricote moins vite… Mais j’apprécie de pouvoir tricoter un peu partout sans déranger qui que ça soit, et avec un rangement rapide et facile à la clé. Charge à moi de ne pas oublier de glisser mes aiguilles droites dans la valise pour les reprendre à l’arrivée, et de ne pas avoir oublier de prendre également le reste de mes accessoires récurrents, si ce n’est indispensables, au tricot.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page.

%d blogueurs aiment cette page :